derviche tourneur

prendre sa place
derviche tourneur
ataf adeg anek
vendredi 28 mai 2004 par Jamila Abitar

L es larmes purifient
le sable sous tes pieds
Les derviches n’ont pas le tournis
la langue suprême
écoute la poussée du pollen
et endort les théoriciens,
dévisage l’ennemi
et retrouve la trace de l’antilope promise.

c ybersahara reconnaît le chemin nature

Aucun commentaire pour le moment
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas révélée sur ce site.
(Pour mon prochain commentaire sur ce site)
(Autoriser les utilisateurs à me contacter par un formulaire de message -- Votre adresse email ne sera pas révélée.)